COLLECTIF TOTER WINKEL , pour le spectacle Protokoll – Reims/France

©Gauthier Sibillat

Du 31 octobre au 03 novembre 2020

1h

Qui suis-je ? Comment apparais-je et comment disparais-je ? Qu’est-ce qui se sait à la lisière de l’enveloppe charnelle ? Que sommes-nous encore capables de percevoir avec notre corps ? Comment l’intérieur et l’extérieur communiquent-ils ? Puis qu’advient-il de ces interrogations dans la rencontre avec un autre ? Pourquoi dit-on qu’on l’a dans la peau ? Protokol Physique Fragment est une pièce composée de tableaux. Un couple est confronté à une série de protocoles passionnants, dérisoires ou absurdes tirés des pensées de Maurice Merleau-Ponty. Chacun y met en jeu son corps, sa chair, sa peau.

 

Équipe de création
Écriture et mise en scène : Léonor Ilitch, Interprètes comédiens danseurs manipulateurs : Félix Blin-Bellomi & Adèle Couëtil, Création sonore et lumière : Louison Assié

Partenaires : Ce spectacle bénéficie du dispositif transdisciplinaire d’accompagnement FORTE accordé par le Région Ile-de-France. Avec le soutien de la Scène 55, du Théâtre Roublot, du Théâtre Jean-Arp, du Mouffetard, du CYAM, du TMN et du Conservatoire de Clamart.
Remerciements à François Lazaro et Judith Guilloneau.

Le Collectif Toter Winkel
« Toter Winkel » signifie « angle mort » en allemand. C’est une zone inaccessible à l’oeil. Une partie cachée du champ de vision. Un point aveugle. Une zone invisible. Le collectif est né de la rencontre d’ Adèle COUETIL, Léonor ILITCH et Félix BLIN BELOMMI au conservatoire de Clamart en 2016 et rejoint par Antoine CARRERE, qui les accompagne sur la création sonore de leur premier projet. En 2017, Le collectif Toter Winkel est en compagnonnage avec François Lazaro au Clastic Théâtre. Ils y développent le projet du collectif et pose les premiers jalons d’une démarche artistique axée sur la recherche. Ils sont rejoins en 2018 par Louison Assie, étudiant à L’INSAS (Bruxelles) en son, qui lui aussi nourrit le même goût pour l’expérimentation. Il compose la musique et invente des dispositifs sonores interactifs. Le collectif a bénéficié des soutiens du Clastic Théâtre au tître du compagnonage, de la Nef-Manufacture d’utopie, du théâtre Jean Arp de Clamart, du Mouffetard, Théâtre des arts de la marionnette à Paris, La Scène 55 de Mougins, du CYAM (Centre Yvelinois des arts de marionnette) du Jardin Parallèle (Reims) et du Point Ephémère. En 2018, la région Ile-de-France, attribue au Collectif Toter Winkel une bourse pour accompagner la création du spectacle Protokoll Physique Fragment. Actuellement, trois projets sont en cours de création et le collectif vient de se structurer en région Grand-Est.

Facebook / Collectif Toter Winkel