LES COMPAGNONS

Nommé 8ème lieu-compagnie missioné pour le compagnonnage en 2014, le Jardin Parallèle est pensé comme un lieu de partage artistique, d’accompagnement, et de soutien des jeunes artistes dans leur parcours professionnel, renforçant ainsi les liens entre la formation supérieure qu’ils ont, pour certains, reçue à l’ESNAM de Charleville- Mézières, une étape de professionnalisation, et la création, diffusion, et rayonnement sur le territoire national de leurs spectacles marionnettiques. En effet, le métier de marionnettiste a toujours été basé sur la transmission de savoirs et de savoir-faire. L’objectif du Jardin Parallèle est donc de faire perdurer cette pratique traditionnelle tout en mettant en place une réversibilité entre le compagnon et le « maître », permettant ainsi un partage d’expérience et une émulation, tant d’un point de vue artistique que technique.

2019

DELPHINE BECHETOILLE
comédienne et danseuse
Après des études de lettres modernes, de 2011 à 2013 Delphine se forme au jeu d’acteur au Conservatoire de Montpellier. En 2014, elle réalise un programme d’échange en Master 2 « Art et spectacle vivant » à l’Université de Delhi. L’année suivante, elle est professeure de français et forme des étudiant.e.s aux arts de la scène à Pune en Inde. Pendant son séjour, elle enrichit sa pratique de danseuse contemporaine en apprenant le kathak, danse classique indienne, le kutiyattam et le therukoothu. De 2015 à 2017, Delphine Bechetoille entre dans la Classe de la Comédie de Reims. Au cours de cette formation, elle joue dans le moyen-métrage de Mario Fanfani Les Courageux et crée la pièce Soror, une réflexion sur la place des femmes dans nos sociétés. Elle présente régulièrement des lectures publiques et des performances en collaboration avec des metteur.e.s en scène et des commissaires d’exposition. Récemment, elle a interprété Ismène dans la mise en scène d’Antigone par Christine Berg.

2018

JUDITH GUILLONNEAU
comédienne et marionnettiste
Fraîchement diplômée du Master « Expérimentations et Recherches dans les arts de la scène » à l’Université Bordeaux Montaigne, Judith est une artiste pluridisciplinaire.
Après s’être formée à la pratique du jeu d’acteur et de la marionnette dans les conservatoires d’arrondissement de Paris (20ème, 5ème et 18ème) et à l’étude théâtrale à la Sorbonne Nouvelle, Judith part pour une année d’échange universitaire internationale à l’UQAM où pratique et théorie du théâtre et de la marionnette se côtoient dans le même établissement. Elle poursuit la préparation de ses premières créations scéniques : Prismes un projet collectif mêlant science, théâtre, mouvement et travail sonore et Louise, un spectacle de marionnette qu’elle co-crée avec Élise Ducrot et Marie-Julie Peters.

2017

RÉMI LHERMENOT
Accessoiriste
Cet accueil lui a permis de participer à plusieurs stages (Matija Solce, artiste slovène – stage de manipulation / Eduardo Félix, artiste brésilien – stage de construction), aux cours d’art dramatique donné par Pascal Adam au Jardin Parallèle, ainsi que d’être formé par les plasticiens venus travailler sur des résidences dans le lieu (Eduardo Félix, Catherine Hugot, Manon Choserot). Il est par ailleurs présent sur les temps de résidence des compagnies Succursale 101 et Pseudonymo. Sa présence est dédiée également à la construction de marionnettes, d’accessoires et de scénographie, il découvre la régie de lieu et de tournée et il développe la conformité pratique de l’espace atelier. Ses qualités de constructeur et d’accessoiriste en font le compagnon idéal d’un lieu aux enjeux aussi pluriels que le Jardin Parallèle où la construction plastique est une singularité mise en valeur.

2014

VIOLAINE FIMBEL
Marionnettiste et plasticienne
Marionnettiste et plasticienne, Violaine Fimbel crée sa compagnie Yôkaï en octobre 2014 à l’issue de ses études au sein de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM). Elle présente à partir de 2015 son premier spectacle Volatil(e)s en Finlande, en Allemagne, au Brésil, au Japon et en Avignon. Son identité artistique se situe aux confins de mondes perturbants, fantastiques, imaginaires, déployés dans des pièces qui recourent à la taxidermie, la magie, la ventriloquie et l’ingénierie mécanique.
Cette saison proposera une plongée au cœur de son univers avec Gimme Shelter présenté au studio du Manège, spectacle précédé d’un voyage à Charleville-Mézières pour une visite de son atelier et la découverte de l’installation Killing Alice programmée dans l’événement Nuit Blanche.
Au contact des publics, Violaine Fimbel orchestrera une nouvelle édition de la création amateur en milieu scolaire Remue Manège, notamment à Orgeval, où elle interviendra aussi pour un atelier dans le cadre du projet au long cours 
Les Familiarités.