OLIVIER DE SAGAZAN, pour le spectacle Cor-Tex – Saint-Nazaire/France

Du 30 juillet au 11 août 2019

55 min

Cor-Tex lance le corps des artistes dans une bataille  avec de l’argile. Celle-ci sert à chacun de masques et de révélateurs et induit une modification profonde des comportements. Ces corps défigurés et mouvants font écho aux monstres et zombies si présents dans la culture actuelle et dans lesquels on peut voir l’expression d’un fait sociétal. Notre siècle débute dans un climat angoissant : effondrement de la biosphère et de la diversité, OGM, homme prothétique, transhumanisme, réflexions autour de l’indentité intime avec en arrière fond catastrophe nucléaires, écologiques et climatiques. Tout ici converge vers le concept de nature, en tant que point d’interrogation : quelle est donc la vraie nature de l’homme . Serait-ce d’avoir à la chercher ?
Le corps de l’acteur se fait objet de laboratoire : avec l’argile, il peut changer de sexe aussi facilement qu’il peut effacer son visage ou le transformer en une gueule de chien. Le spectateur voit une humanité chavirer et passer du visage de la Sainte face à celui de la «tête viande» et devenir au final une forme d’ange transhumanisé.

 

Equipe de création
Olivier De Sagazan – Avec Alexandre Fandard, Leïla Ka, Élé Madell, Shirley Niclais et Stéphanie Sant.

Co-produit par la Scène nationale de Saint Nazaire, la Ville de Saint Nazaire, Le PALC (Pôle National Cirque Grand Est en préfiguration) et Le Mac Orlan (Brest)

Soutenu par la Région des pays de Loire et le Jardin Parallèle (Reims)